SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Dans le bulletin d’information…Comment les circulaires de la Banque centrale ont-elles contribué à retarder l’effondrement financier et bancaire ?

Quelle est la raison des fortes fluctuations du prix du dollar? Les fluctuations susmentionnées sont-elles pour des raisons purement économiques ou sont-elles liées à la politique?

Premièrement: La réalité indique que ce dont le Liban a été témoin entre hier et aujourd’hui est sans précédent. En moins de vingt-quatre heures, le taux de change du dollar s’est détérioré de 37 500 livres à 27 500 livres, ce qui signifie qu’il a chuté de dix mille livres d’un coup. Ce qui ne s’est pas produit auparavant.

Les raisons et les motifs sont nombreuses ainsi que les lectures. Pourtant,le constat est: le Liban est devenu un navire voyageant sans capitaine et dans lequel tout est possible.

Le président de la République n’a d’autre souci que d’être remplacé par son gendre, Gebran Bassil. Au cas où il n’y parviendrait pas, son objectif est de renforcer la position politique de Gebran Bassil avant qu’il ne quitte le palais de Baabda.

Quant au gouvernement, il est en train de gerer les affaires au sens très étroit du terme.Son président espère qu’il sera rénommé pour former le nouveau gouvernement, même si c’est une affaire difficile avec le nouveau parlement, pour ne pas dire que c’est impossible.

Et entre la présidence et le gouvernement, le parlement se prépare à élire un président, un vice-président et une pour commission pour son bureau avant qu’il ne commence son travail de contrôle et législatif.

L’État dans sa situation actulle enseigne aux gens ce qui est interdit et ne mène qu’au chaos. Que Dieu sauve le Liban du pire!