SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 June 2022, Wednesday |

Dans le bulletin d’information…La situation va-t-elle changer à la veille de l’élection des commissions parlementaires ?

Les préoccupations devaient se concentrer sur les élections des chefs et des membres des commissions parlementaires demain, mardi, en raison du caractère très important de cette élection démocratique dans les systèmes parlementaires, car les projets de loi sont préparés dans ces commissions avant d’être présentés à l’Assemblée générale du Conseil pour prendre sa forme définitive.

Il était également supposé que l’attention se porterait, à partir de demain soir, c’est-à-dire immédiatement après l’achèvement de l’élection des commissions, sur les consultations parlementaires pour la nomination d’un président désigné et sur les consultations relatives à la formation du gouvernement de transition. Cependant, le navire israélien, qui a pénétré dans la zone maritime contestée avec le Liban, a bouleversé les priorités et détourné l’attention vers nos frontières maritimes méridionales.

Ce qu’Israël a fait est très dangereux, si cela ne s’arrête pas, car cela exposerait le Liban à la perte d’une partie de ses biens maritimes et d’une partie de ses richesses gazières, car cela déclencherait les affrontements entre le Liban et l’ennemi israélien.

Et il faut ici poser la question que les Libanais souhaitent poser. Les autorités libanaises n’étaient-elles pas censées traiter sérieusement la question de la démarcation de nos frontières maritimes méridionales avant que l’incident ne se produise ? Par conséquent, n’est-il pas temps de retirer la décision des mains du Guide suprême de la République ?