SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 February 2023, Thursday |

Dans le bulletin d’information…Les familles des victimes de l’explosion du port refusent la décision de démolir les silos à blé

Ce qui se passe avec les familles des victimes de l’explosion du port est inacceptable. Est-il admissible, après un an et huit mois, que l’acte d’accusation lié au crime n’ait pas encore été émis ? Mais comment peut-on émettre un acte d’accusation lorsque l’enquêteur judiciaire est confronté à des poursuites de toutes parts, et qu’il est accusé soit de négligence et d’imprudence, soit de participation au crime d’une manière ou d’une autre. Donc, le juge est devenu un accusé, et les accusés sont devenus des plaignants !

Il s’agit d’une évolution sans précédent dans l’histoire de la justice, notamment dans l’histoire des grands crimes considérés comme des actes contre l’humanité ! De plus, l’organisation responsable du crime veut effacer les traces de ce qu’elle a commis en démolissant ce qui reste des silos à grains du port de Beyrouth. Est-il logique de faire disparaître toutes les traces du crime avant d’en révéler les auteurs ? Les responsables du système veulent-ils à ce point éliminer ce qu’ils ont commis par leur négligence, leur corruption et leur esprit criminel ?

Les Libanais doivent réaliser par les élections ce que le système judiciaire n’a pas pu faire. Ils doivent également considérer le 15 mai comme un jour pour juger les membres de la classe corrompue qui les ont volés et humiliés et ont démoli leur capital.

Par conséquent, chers Libanais, la bataille électorale est cruciale cette fois, votre pays a besoin de vous, et le devoir électoral vous appelle. Participez massivement aux élections, car « vos votes sont notre arme légitime pour que nous puissions les changer et pour que nous puissions survivre ».