SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Dans le bulletin d’information…Les riches bénéficient de prêts au logement…Et une timide célébration d’Aïd Al-Fitr cette année

Quinze jours avant la grande échéance, tout est devenu clair. La bataille électorale n’est pas entre la droite et la gauche, ni entre les chrétiens et les musulmans, ni entre les progressistes et les conservateurs, ni entre les libéraux et les radicaux. En bref, elle est entre les souverains et les prétendants de la résistance.

Les souverains veulent l’État et ses institutions. Ils veulent une armée et une résolution pour la paix et la guerre. Ils veulent une prospérité économique et financière. Ils veulent que leur État suive l’esprit du temps et du progrès.

En revanche, les autres veulent l’État du Hezbollah et ses institutions. Ils veulent l’appareil militaire et sécuritaire du Hezbollah, et ils veulent que le Guide suprême en Iran prenne la décision de la guerre et de la paix, et non le gouvernement libanais. Ils veulent une société de guerre, pas une société de paix, et la situation économique et financière est donc au bas de leurs préoccupations. Enfin, ils ne se soucient pas du développement. Ce qui se passe dans le monde ne les concerne pas. Leur préoccupation est de lancer des slogans vides et de mobiliser le monde pour qu’il se batte pour l’Iran.

Par conséquent, Chers Libanais, soyez à l’heure le 15 mai et participez largement aux élections. Votre pays a besoin de vous et le devoir électoral vous appelle. « Vos votes sont notre arme légitime pour changer ce système et pour que nous restions ».