SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 May 2022, Friday |

Dans le bulletin d’information…Le Liban passera-t-il le test du papier arabe-golfe ?

Regardez la farce de l’État libanais. Le ministre koweïtien des Affaires étrangères arrive avec une mission claire et précise : sauver le Liban et le ramener sur le chemin de la raison et du bon sens, au niveau régional et international. Les responsables concernés n’ont pas fait preuve de l’enthousiasme requis. Certes, ils ont reçu le ministre des Affaires étrangères koweïtien, souriant devant les caméras et exprimant toutes leurs bonnes intentions, mais en coulisses, les choses sont différentes. Les responsables libanais craignent la situation et n’aiment pas le papier koweïtien. En fait, ils préfèrent que la situation reste telle qu’elle est, parce qu’ils ont l’habitude de se comporter comme une autruche, c’est-à-dire de faire l’autruche au lieu d’affronter les faits difficiles, notamment les faits liés au Hezbollah et les problèmes qu’il soulève à tous les niveaux. C’est ainsi qu’ils ont reçu le document, promettant une réponse qui arrivera probablement avant la fin de la semaine, par l’intermédiaire du ministre libanais des Affaires étrangères, qui participe à la réunion consultative de la Conférence des ministres arabes des Affaires étrangères.

Le problème n’est pas là, mais plutôt que le Hezbollah n’a pas attendu la réponse officielle libanaise, mais a plutôt effectué une réponse sur le terrain dans la ville de Ramyah, au sud du pays. Le parti jaune (Hezbollah) a mobilisé ses partisans dans cette ville contre la FINUL. L’attaque susmentionnée est la troisième de ce type contre les forces internationales en un mois, après deux attaques contre deux patrouilles à Cana et à Shaqra. C’est la réponse claire du Hezbollah au document koweïtien qui stipule l’application des résolutions de légitimité internationale, dont la résolution 1559 et la résolution 1701 au premier plan. Faut-il encore attendre la réponse officielle libanaise jusqu’à samedi prochain ?