SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Dans le bulletin d’information…Que comprenait la première formation gouvernementale que Mikati a remise à Aoun ?

« J’ai remis au président Aoun la composition que j’estime appropriée »… C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre désigné après avoir quitté le palais de Baabda et rencontré le président Michel Aoun.

Plusieurs observations peuvent être faites au sujet de la réunion et de la déclaration. La première observation est liée à la figure, et il s’agit de la vitesse de déplacement que Mikati a faite. Il n’a pas attendu vingt-quatre heures dès la fin des consultations, mais s’est plutôt précipité au palais de Baabda, remettant au président de la République sa formation gouvernementale.

La vitesse signifie l’une des deux choses. La première est que Mikati est pressé d’écrire. La seconde est que le Premier ministre désigné veut rejeter la responsabilité sur Aoun, et ainsi le tenir pour responsable de tout retard.

La deuxième observation est que la réunion n’a pas duré plus de 10 minutes, ce qui signifie qu’il s’agit d’une réunion de rapport plutôt que de consultation et d’échange de vues et d’idées. C’est quelque chose qui affecte d’une manière ou d’une autre la possibilité d’atteindre un résultat final pour le chemin de formation de la composition.

Et la troisième et dernière observation: ce qui a fuité de l’équipe suggère que Mikati cherche plus un problème qu’il ne cherche une solution.

Le gendre du mandat veut un gouvernement politique, tandis que Mikati ne veut pas du tout d’un tel gouvernement. Mikati veut changer le ministre de l’énergie fidèle à Gebran Bassil et le remplacer par un autre ministre de l’énergie non affilié au Courant patriotique libre.

C’est quelque chose que Basil ne peut pas accepter. Tout cela signifie-t-il qu’il n’y a pas de nouveau gouvernement avant l’élection d’un nouveau président?