SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Dans le bulletin d’informations… Les décisions du Tribunal international pour le Liban

Mikati sera-t-il chargé de former un gouvernement jeudi prochain ou les consultations seront-elles reportées pour une raison ou une autre? En principe, les consultations ont été reportées de plus d’un mois pour une raison évidente, qui est le consensus sur la paternité avant la mission.

Mais toutes les indications jusqu’à présent confirment que les consultations de rédaction n’ont pas encore atteint leur fin heureuse, et pourraient ne pas atteindre d’aujourd’hui à jeudi.

Ensuite, le « législateur du palais » préparera un communiqué en arabe classique classique dans lequel il reporte les consultations pour des raisons qu’il avance sans demande, même si elles ne convainquent personne!

Il est clair qu’il y a un problème entre Mikati et Basil, qui n’a pas encore été résolu.

Bassil sait que Michel Aoun quittera le Palais républicain à minuit le 31 octobre. Il se rend également compte qu’il perdra au moins la moitié de ses forces une fois que le président aura quitté Baabda avec lui.

Dès lors, il luttera dans sa bataille contre Mikati pour obtenir une part ministérielle importante et qualitative. Il aura aussi du mal à former un gouvernement qui lui permettra de faire des nominations administratives dans lesquelles le Mouvement patriotique libre aura la part du lion. C’est pourquoi on le voit attaquer Mikati de manière chantante, avec des prémisses claires et des objectifs précis.

Bassil réussira-t-il à faire chanter Mikati? Jusqu’à présent, les paramètres de l’échec sont bien plus que les paramètres du succès. Gebran Bassil à la fin de l’alliance n’est pas Gebran à ses débuts.