SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 July 2022, Wednesday |

Dans le bulletin d’informations…Les députés du changement abandonnent-ils le rêve du changement?

Comment se terminera la bataille au sein du gouvernement ? Les députés du changement échouent-ils à nouveau dans leur bataille contre le système politique au pouvoir ? jusqu’à présent, il ne semble pas que les députés du changement vont réussir.

Les 13 députés semblent incapables de s’entendre sur un seul nom dans leur bataille contre Mikati. Le reste des forces de l’opposition a changé la décision pour les changeurs, comme en témoigne la position claire des Forces libanaises et du Parti socialiste progressiste. Mais le problème est que les députés au nom du changement n’ont pas encore donné un seul nom, ce qui signifie que la bataille est déjà perdue.

Les changeurs poursuivent-ils leur politique de ne faire aucun profit ou gain? Vont-ils continuer à passer d’une défaite à l’autre, avec ce que cela signifie au niveau politique et national?

D’autre part, le Courant patriotique libre et son président Gebran Bassil continuent de faire chantage de Najib Mikati, le candidat le plus probable pour former le nouveau gouvernement. Mikati a besoin du Courant patriotique libre pour obtenir la charte chrétienne et la majorité absolue de son gouvernement, et le courant en est conscient, il veut donc quatre ministères: les affaires étrangères, la justice, l’énergie et l’environnement.

Gebran Bassil veut aussi le ministère des Affaires étrangères personnellement et veut la part du lion des nominations administratives, militaires et judiciaires…Le rêve de changement tombe-t-il face aux divisions, aux conflits et aux différences des députés du changement ?