SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Le Bulletin d’informations de Sawt Beirut International-mardi 4 janvier 2022

Dans le bulletin d’aujourd’hui:

– Nasrallah aggrave la crise avec le royaume et Mikati surprend le parti avec une déclaration de dissociation
– L’invasion d’Omicron empêchera-t-elle un retour à l’école?
– Le prix d’un bidon d’essence atteint-il 400000 livres?

Une fois de plus, Hassan Nasrallah a décidé de mener une guerre contre le royaume d’Arabie saoudite. comment? Et pourquoi? Au Liban, personne ne le sait. Mais en Iran, le Wali al-Faqih sait. Nasrallah n’a-t-il dit qu’il était un petit soldat dans son armée? Par conséquent, l’ordre d’attaquer l’Arabie saoudite et d’exposer son monarque est venu directement d’Iran, en particulier de Khamenei. Ainsi, Hassan Nasrallah met une nouvelle fois en péril, voire gravement, les relations du Liban entre le Liban et le Golfe. Au fond, il ne se soucie pas de ces relations, il n’en veut pas, car il ne croit qu’en l’Iran, un allié et ami du Liban. C’est en direct. Quant à la profondeur, Nasrallah veut détruire toutes les relations du Liban arabes et du Golfe pour un seul objectif: jeter le Liban et les Libanais pour toutes dans l’axe iranienn et même dans la soi-disant axe d’opposition. Que feront les politiciens souverains du Liban pour affronter le schéma infernal de l’Iran et du Hezbollah? Vont-ils quitter et laisser la République islamique d’Iran transformer la République libanaise en une république vassale qui procède selon ses plans et ce que veut le Wali al-Faqih? La réponse à la question est chez tous les politiciens et le Premier ministre Najib Mikati. Il suffit pas de faire des déclarations contre ce que Hassan Nasrallah a dit à propos de l’Arabie saoudite, il doit plutôt prendre position en appelant le Conseil des ministres à se réunir, afin que le Liban ne reste pas l’otage du duo chiite, c’est-à-dire effectivement l’otage d’Iran.Mikati osera-t-il franchir ce pas et devenir un homme d’État au moins une fois?