SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Le Maroc a atteint les demi-finales de la Coupe du monde

L’équipe nationale marocaine a écrit son nom dans les livres d’histoire et a créé une nouvelle surprise retentissante en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe du monde de football, dans un exploit qui est le premier du genre pour une équipe arabe ou africaine, en remportant 1 -0 face au Portugal, ancien champion d’Europe, en quart de finale au Qatar (samedi 10-12). -2022).

L’attaquant marocain Youssef Al-Nusairi a marqué le seul but de la rencontre d’une tête à bout portant après un centre de Yahya Atiyatallah à la 42e minute.

Et Yassine Bono, le gardien marocain, a brillé en sauvant son propre but d’une série d’occasions pour mener son pays vers un exploit historique.

Le Maroc, qui participait aux quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois de son histoire, jouera en demi-finale contre l’équipe vainqueur du match d’aujourd’hui entre la France, championne en titre, et l’Angleterre.

Dans l’autre demi-finale, l’Argentine affrontera la Croatie.

Pour le deuxième match consécutif, l’entraîneur du Portugal Fernando Santos décide de faire asseoir le capitaine Cristiano Ronaldo sur le banc, et le meilleur buteur historique du Portugal a participé au début de la seconde période.

Goncalo Ramos, qui joue à la place de Ronaldo, est apparu dans la formation de départ après avoir marqué trois buts lors de sa première apparition dans la compétition lors de la victoire 6-1 contre la Suisse en huitièmes de finale.

Mais Joao Felix, le jeune attaquant portugais, a failli s’emparer de la vedette dès le début après une tête puissante sauvée par le gardien Yassin Bono.

Et Felix a eu une nouvelle opportunité dangereuse, mais il a tiré juste à l’extérieur du but.

L’entraîneur marocain Walid Regragui s’est appuyé sur le même style de bloc défensif organisé, tout en s’appuyant sur le lancement de contre-attaques rapides, bien qu’il ait manqué le défenseur Nayef Akrad et l’arrière latéral Nassir Mazraoui en raison d’une blessure.

L’ascension et la résilience des lions

Avec la ténacité du Maroc, qui a été la première équipe arabe à apparaître en quart de finale de la Coupe du monde, et le temps qui passe, la confiance des joueurs a augmenté pour réaliser une nouvelle surprise, et le seul représentant africain dans la compétition. a avancé avec un but avant la pause quand il a envoyé un centre à Atiyatullah dans la surface de réparation.

Al-Nusairi s’est élevé plus haut que Ruben Diaz, défenseur et gardien de but portugais, Diogo Costa, et s’est dirigé à bout portant, déclenchant les célébrations des supporters enthousiastes au stade Al-Thumama.

Bruno Fernandez a également frappé la barre transversale, tandis que le meilleur buteur portugais Cristiano Ronaldo était assis sur le banc.

Le Portugal a poussé fort en seconde période et Ronaldo a pris part au début, mais il n’a pas eu d’impact car il était étroitement surveillé.

Le défenseur marocain Roman Saïss, qui s’est plaint d’une blessure vers la fin du dernier huitième de finale contre l’Espagne, a été assommé par une tension musculaire juste avant l’heure de jeu et semblait pleurer parce qu’il ne pouvait pas continuer à jouer.

L’attaquant Ramos a presque égalisé pour le Portugal, immédiatement après le départ de Sais, mais il a dirigé le ballon juste au-dessus du but.

Bono, le gardien marocain, a brillé en bloquant un énorme tir du pied gauche de Félix pour conserver l’avantage vers la fin.

La défense marocaine a été catégorique et la pression offensive du Portugal s’est poursuivie, mais le résultat n’a pas changé jusqu’à ce que le premier match des quarts de finale du tournoi en cours se soit terminé sans prolongation ni tirs au but.