SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 January 2022, Sunday |

Les semaines à venir sont cruciales… Quel est le sort du mari de Nancy Ajram?

L’affaire du meurtre du citoyen syrien Muhammad Al-Mousa, en janvier 2020, au domicile de la star Nancy Ajram, ne s’est pas terminée, malgré la publication d’une décision de condamnation du mari de l’artiste, le docteur Fadi Al-Hashem, il y a des mois.

Nawaem a appris qu’au cours des prochaines semaines, le dossier sera rouvert, en vue de la publication de l’acte d’accusation.

L’information privée confirme qu’il existe de nouvelles données détenues par la famille de la victime, Muhammad Al-Mousa, qui a reconduit l’avocat libanais, Ashraf Al-Moussawi, dans l’affaire.

Les détails confirment que les données seront basées cette fois sur la relation du docteur Fadi Al-Hashem avec Muhammad Al-Mousa.

Il est rapporté qu’il y a eu des appels entre les deux parties, à un moment où les enquêtes préliminaires ont confirmé qu’Al-Mousa a appelé la clinique du Dr Hachem à plusieurs reprises et a demandé un rendez-vous, mais la réunion n’a pas eu lieu.

De plus, Nawaem a appris que la famille de Muhammad al-Musa avait de nouveaux documents et faits.

Et que ce qui s’est passé dans la nuit du 5 janvier 2020 dans la maison de Nancy Ajram est différent de ce qui a été publié ou diffusé via les caméras de surveillance de la maison, qui, selon la source, ont fait l’objet d’un montage puis présenté aux médias.

Les sources de Nancy Ajram refusent de répondre à toutes les analyses et attendent une réponse judiciaire ou judiciaire à cette affaire.

Et du côté de Nancy Ajram travaille en renforçant la position de la défense, représentée par des avocats.