SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2021, Friday |

Qu’a dit Mario Bassil à « Sawt Beirut International » à propos des Aounistes et de Bassil?

Hanadi Issa

Mario Bassil est considéré comme l’un des comédiens les plus en vue au Liban, et il est le propriétaire d’un « dessin animé » adoré par le téléspectateur libanais, qui le suivait à la télévision et sur scène.

Mario est également connu sous le nom de personnage « Marioca », qui aborde ses sujets avec audace, et il a choisi de regarder ce personnage à travers la page « Sawt Beirut International » à travers le programme « Sawt Marioka International ».

Comment est née l’idée de ce programme ? C’est ce que nous raconte Mario Bassil dans cette interview accordée à « Sawt Beirut International » « Si je remonte un peu en arrière, c’est-à-dire que depuis la révolution du 17 octobre 2019, j’ai arrêté de présenter toute « nouvelle oeuvre », que ce soit à la télévision ou au théâtre. , et cela à cause de la fermeture de la route, des manifestations et de la propagation de la pandémie de Corona.

Il ajoute : « Mais le ressenti de l’artiste est en moi, dans le but de chercher toute nouvelle idée, d’autant plus que les programmes comiques ne sont plus présents à l’écran, mais avec cette pause forcée, j’ai trouvé que l’audience des réseaux est très grand.Même si je n’aime pas me photographier avec un smartphone pour montrer mes talents sur « Tik Tok » et « Instagram ». »

Concernant l’attaque qu’il a subie de la part d’un journal qui a qualifié son programme d’aléatoire et qu’il dirige ses flèches contre le représentant Gebran Bassil, Mario a déclaré: « Ce journal est caractérisé par l’aléatoire et sa direction ne comprend rien à l’art de la comédie. Oui, je suis contre Gebran Bassil et le Mouvement Patriotique Libre, qui ont changé le visage civilisé du Liban et nous ont emmenés vers un autre axe ».

Et alors qu’il songeait à rouvrir son théâtre, qui était fermé en raison des circonstances et du Corona, il confirme en disant: « Je ne réfléchis pas, mais je suis en train de préparer une petite œuvre théâtrale, si Dieu le veut, que je montrera bientôt devant tout le monde. »

Quant à savoir pourquoi il n’a pas pensé à présenter une série comique ou « Sitcom » avec l’une des sociétés de production au Liban, il a déclaré : « J’ai écrit « Sitcom » et je l’ai présenté à deux chaînes, mais la situation de la production sur les chaînes de télévision libanaises est très mauvaise. »

Enfin, Mario Basil dit à propos de son expérience de paternité qu’il est très heureux avec sa fille « Sofia », qui est arrivée au bon moment après qu’il en ait eu assez d’être célibataire et il a apprécié chaque instant avec elle, mais elle a voyagé il y a quelques jours. en Russie avec sa mère.

Il a dit : « Peut-être qu’ils ne retourneront pas au Liban à cause des conditions de vie difficiles, et il est possible que je voyage de temps en temps pour les voir là où ils séjournent ».

Il conclut : « Malheureusement, des familles ont été dispersées dans ce pays à cause de l’injustice de l’autorité au pouvoir. »