SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

C’est ce qu’Aoun a demandé à Mikati au sujet du gouverneur de la Banque du Liban!

Des sources de premier plan ont rapporté pour le bloc du « 8 mars », que le Premier ministre par intérim, Hassan Diab, avait subi « une série de pressions au cours des dernières heures, mais il est resté sur ses positions, refusant de se plier à la volonté du président Michel Aoun et du Hezbollah d’inviter le Conseil des ministres à se réunir pour discuter de la crise du carburant.

Cela est dû à la décision du gouverneur de la Banque centrale, Riad Salameh, de lever la subvention, et d’ouvrir les crédits nécessaires, pour financer l’achat de carburant sans promulguer une loi au Parlement.

Ainsi, elle peut lui permettre de porter atteinte à la réserve obligatoire de l’argent des déposants en devises fortes.

Dans un autre contexte, des sources bien informées ont déclaré, dans une interview à « Nidaa Al-Watan », que la campagne féroce lancée par Aoun et le représentant Gibran Bassil sur Salameh au cours des deux derniers jours, était « une campagne préparée à l’avance, et ils lui a délibérément suggéré d’avancer dans la couverture de la décision de lever les subventions aux carburants.  »

Elle a révélé que le président de la République avait approché le Premier ministre désigné, Najib Mikati, lors d’une de ses rencontres avec lui sur la question de « la comptabilité et la poursuite du gouverneur de la Banque centrale ».

Il a demandé l’approbation de Mikati sur cette question, dans le cadre des négociations, sur la phase ultérieure de la formation du gouvernement.