SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Comment Berri a-t-il répondu aux opposants à son élection?

Le journal Al-Joumhouria a interrogé le président Nabih Berri sur son commentaire sur la suggestion de certains nouveaux députés des « Forces pour le changement » qu’une personnalité non chiite puisse être nommée à la tête du parlement à sa place? Berri a répondu: « Le sens de cela est de commencer à mettre en œuvre l’abolition du sectarisme, et c’est ce que j’appelle depuis longtemps, et donc l’affaire ne me provoque pas. »

Il a ajouté: « De toute façon, le parlement est maître de lui-même et, en fin de compte, nous devons tous respecter la volonté de l’Assemblée générale qui élira le président du parlement. »

Et s’il craignait d’être réélu pour un nouveau mandat avec une charte chrétienne modeste, Berri a déclaré: « Nous sommes humbles aussi. »

En réponse à une question sur son candidat au poste de vice-président du Parlement en remplacement d’Elie Ferzli, Berri a confirmé que le choix appartient à l’Assemblée générale, « et celui qui sera choisi par les représentants, je l’accueillerai et coopérerai avec lui . »

    la source :
  • Al joumhouria