SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Des béliers présidentiels entre Aoun et Mikati

Le dossier des négociations avec le Fonds monétaire international est sur le devant de la scène sous l’angle de la forte chaleur sur le circuit des « Présidentiels Béliers ».

Le conflit en cours entre le président Michel Aoun et le Premier ministre Najib Mikati, comme l’ont noté des sources accompagnant l’affirmation de données indiquant que le premier s’efforce de « réduire » le second dans ce dossier, et traite avec lui en tant que « Premier ministre » dans le gouvernement de Baabda !

Dans ce contexte, les sources, dans un entretien avec Nidaa Al-Watan, ont démenti un certain nombre d’indicateurs étayant cette impression, à commencer par la hâte d’Aoun, au lendemain de la formation du gouvernement, de tirer l’herbe sous les pieds de Mikati.

En l’invitant, avec plusieurs ministres, à une réunion qu’il a présidée à Baabda sous le titre « Préparer les dossiers nécessaires aux négociations avec le Fonds monétaire international ».

Ainsi, anticipant la convocation de la première session du Conseil des ministres, d’annoncer au plus tôt son intention de saisir ces dossiers.

En marginalisant le rôle du Conseil des ministres dans la formation du Comité de négociation libanais avec le FMI, et en informant simplement ses membres de « l’autorisation » accordée par Aoun à ce comité de mener des négociations.