SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2021, Monday |

Des rumeurs de formation d’un gouvernement et de collecte de dollars sur le marché

Nidaa Al-Watan a écrit : La quantité de discussions qui ont éclaté au cours des dernières heures sur la formation du gouvernement peut être égale à ce qui a circulé lors des discussions pour établir les Nations Unies, ou du moins ce qui a été dit lors des discussions pour établir la Ligue des États arabes, y compris les réserves du représentant du gouvernement syrien concernant l’adhésion du Liban et le représentant du gouvernement égyptien l’a confronté au soutien saoudo-yéménite.

Les bénéficiaires sont des spéculateurs de devises, et il n’y a pas d’autre bénéficiaire.

Il suffit que Baabda ou des sources de platine suggèrent que le gouvernement se rapproche pour que le prix du dollar baisse.

Les propriétaires des quelques dollars reçus des fils et des proches se précipitent pour vendre ce qu’ils ont sur le marché, dont les retours reviennent aux propriétaires de rumeurs qui sont chargés de la gloire de la composition et de la composition… et des excuses !

Il y a une distance de chemin de fer entre Baabda et le platine, selon feu Hosni Moubarak. Cependant, le chronométreur a été interrompu.

Tout le monde sait, surtout les dix pour cent qui ont été mentionnés par la CESAO dans son rapport, qu’il n’y a pas de gouvernement en vue.

Parmi eux, il peut y avoir ceux qui cherchent réellement un gouvernement qu’il dirigera ou dont il jouira en tant que membre, mais parmi eux il y a aussi ceux qui se livrent à des calculs d’un autre genre.

Alors pourquoi le gouvernement, s’il ne lui garantit pas son avenir politique, et pourquoi transiger avec l’Occident, qui est « avide » de la mise en place d’un gouvernement libanais, si des sanctions resteront contre lui et son parti ?