SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2021, Monday |

Des sanctions commune franco-américaines-britanniques !

Le Moyen-Orient a appris de sources bien informées dans la capitale du Français que Paris travaille avec les États-Unis et la Grande-Bretagne pour imposer des sanctions conjointes aux acteurs corrompus ou handicapés après que des responsables de l’Français ont constaté que les sanctions européennes qui les poussent à aller de l’avant sont confrontées à plusieurs obstacles et pourraient ne jamais se présenter.

D’où l’idée de travailler avec des acteurs prêts à exercer de fortes pressions sur les responsables politiques libanais, individuellement ou collectivement, mais en dehors du CADRE de l’Union européenne. En tête de liste des sanctions supplémentaires, selon le Moyen-Orient, se trouve le gel des avoirs des personnes concernées, de sorte que la combinaison du refus d’entrée et du gel des fonds et de la possibilité de conduire à des procès en vertu d’une loi dite des « biens acquis illégalement » est une « arme dissuasive » à qui Paris Français longtemps hésité à recourir.

    la source :
  • Sawt Beirut International