SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 October 2021, Saturday |

Haroun: les hôpitaux souffrent d’une grave pénurie de fournitures médicales et de médicaments

Le chef du Syndicat des hôpitaux privés du Liban, Sleiman Haroun, a déclaré que les hôpitaux souffrent d’une grave pénurie de fournitures médicales et de médicaments, en particulier ceux utilisés pour traiter les brûlures, y compris les antibiotiques.
Dans une interview avec Asharq Al-Awsat, il a souligné que les hôpitaux ont utilisé leurs stocks hier et qu’ils pourraient faire face à des problèmes de manque de fournitures, qu’ils ont des difficultés à les emmener, dans les prochains jours sachant que le traitement des brûlures prend des semaines et consomme de nombreuses fournitures médicales.

Haroun a souligné que les hôpitaux lui manquaient de sérums nécessaires pour soigner les blessés, mais la société Alpha, qui est le plus grand laboratoire de sérums au Liban, enverra un nombre exceptionnel aux hôpitaux.

Haroun a noté que le plus grand défi auquel les hôpitaux ont été confrontés hier était le manque de centres dédiés aux grands brûlés au Liban.Il n’y a que deux centres, un au nord qui a reçu 16 patients souffrant de brûlures, et un autre à Beyrouth à l’hôpital Geitawi, qui a reçu 9 cas, mais le nombre de brûlures est beaucoup plus important, il travaille actuellement, en coordination avec le ministère de la Santé, à les transférer pour le traitement en Égypte, en Turquie et peut-être en Jordanie.Il a expliqué que les autres blessés, sans brûlures, ont été admis dans d’autres hôpitaux.

Source:Asharq Al-Awsat