SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

La solution à la crise commence par les Libanais eux-mêmes!

Al-Anbaa
A A A
Imprimer

La réunion spirituelle du pape François au Vatican a réuni 10 personnalités religieuses libanaises, dirigées par le patriarche Mar Bishara Boutros-Rahi.

Le secrétaire général de l’ancien Patriarcat maronite,l’évêque Samir Mazloum, a qualifié la réunion d’excellente et nécessaire à travers les « Al-Anbaa » électroniques, espérant avoir des signes positifs vers le Liban.

« Le monde entier demande aux responsables de trouver une solution à la crise, de former un gouvernement capable de prendre des décisions cruciales, de faire les réformes nécessaires, et toute réunion qui aura lieu à l’étranger pour le Liban l’aidera à sortir de sa crise, à condition que les Libanais s’aident eux-mêmes », a-t-il déclaré.

Il a dit: La réunion elle-même est positive, d’autant plus que c’est la première fois que le pape rencontre tous les responsables de l’Église au Liban, et le but est de prier et d’apprendre à les connaître, et de voir d’eux la situation exacte que ce pays traverse, et de connaître l’étendue de l’intérêt du Vatican et du monde au Liban.

En réponse à une question sur l’intervention de l’Iran au Liban, Mazloum a expliqué que le Vatican et les religieux ne peuvent pas interférer dans les affaires d’autres pays avec des programmes expansionnistes, que ce soit par la victoire ou plus d’intervention, dans l’espoir d’arrêter ces interventions, soulignant l’unification du mot pour résoudre les problèmes en suspens.