SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Les prix alimentaires vont-ils augmenter au cours des deux prochaines semaines?

Le chef du Syndicat des propriétaires de supermarchés au Liban, Nabil Fahed, a confirmé l’augmentation des prix des matières premières, expliquant que la hausse des prix du pétrole affecte directement la hausse des coûts de production et d’expédition, en plus de l’augmentation du taux de change du dollar par rapport à la livre libanaise, que ce soit sur la plate-forme Sayrafa ou sur le marché parallèle, où le taux de change du dollar a augmenté de près de 10 %.

Dans une interview avec Asharq Al-Awsat, Fahed a souligné que « les effets de la hausse apparaîtront dans deux semaines, et nous ne pouvons pas les déterminer maintenant, en attendant les offres écrites des fournisseurs ».

À son tour, le chef du Syndicat des importateurs des denrées alimentaires au Liban, Hani Bohsali, a expliqué dans une interview à Asharq Al-Awsat que « la hausse des prix des denrées alimentaires sera dans des proportions variables », déclarant que « les prix alimentaires peut être touché par des taux variables de 3 à 5 % sur certains articles et pour d’autres types 40 pour cent et peut-être plus. »

Bohsali a souligné que « la crise est très importante dans le blé, les huiles et le sucre, qui sera suivie d’une augmentation significative des prix, et cela se reflétera dans les produits qui sont utilisés dans leur fabrication ».

Il a souligné que la réticence de certains pays à exporter leurs produits afin de préserver leur sécurité alimentaire, comme la Turquie et l’Egypte, notamment en matière de céréales a aggravé le problème.

Il a déclaré : « Dans le monde entier, les pays riches se précipitent pour stocker des matériaux et sont prêts à payer n’importe quel prix pour assurer leurs besoins, ce qui fait monter le prix mondial des biens, et se répercute sur les pays pauvres, comme le Liban, qui paient la prix de cette paniquet. »

    la source :
  • Asharq Al-Awsat