SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

La levée de l’immunité des ministres sera-t-elle une réalité?

Al Anbaa
A A A
Imprimer

« La tendance est de lever l’immunité des ministres qui sont tenus d’écouter leur déclaration », a déclaré la source d’Ain El Tineh.

« Le refus de lever l’immunité peut être interprété comme une couverture politique des personnalités politiques et militaires à entendre, et que le duo Amal et Hezbollah refuse de les accuser de politisation, et exige en retour que la justice soit rendue pour ne pas politiser l’enquête dont M. Hassan Nasrallah a mis en garde », selon Al Anbaa.

« Écouter la déclaration des ministres, des députés et du personnel de sécurité est une chose et l’accusation en est une autre », ont déclaré les médias. Tant que la question est dans les cadres judiciaires, il est possible de trouver des solutions à cette question, et que le parti et le mouvement sont soumis à la loi.
Les médias ont parlé d’une formule de levée de l’immunité qui satisferait toutes les parties et qui ne constituait pas une ingérence dans le travail du pouvoir judiciaire.

Les sources du Hezbollah ont été surpris dans une interview pour Anbaa online que « les anciens premiers ministres et autres anciens ministres, en particulier les affaires, les finances et l’intérieur, qui ont été punis pour responsabilité de 2014 à 2019, n’ont pas été convoqués ».