SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Mikati : Aoun et Bassil me combattent

Shark alAwsat

Mikati dit à ses visiteurs. Il explique que l’ancien président Michel Aoun et son gendre (Basile) « me combattent sous prétexte de pacte, mais ils veulent en fait contrôler la moitié chrétienne de mon gouvernement ».

Mikati tente d’explorer le sens de « charte » dans le dictionnaire du courant de l’ancien président Michel Aoun, révélant qu’il a informé Bassil lors d’une réunion qui les a réunis après la tenue de la première session du cabinet en raison de la vacance présidentielle, que sept sur 12 ministres chrétiens de son gouvernement participent à ces séances, et ces derniers lui ont répondu : « Tout le monde qui dessine le signe de la croix sur son visage n’est pas chrétien. Mikati déplore cette proposition, demandant : « Comment le pays peut-il être géré avec ces propositions ?

Mikati va plus loin que cette histoire, pour rappeler un dialogue qui aurait eu lieu entre lui et le président Aoun avant les élections législatives de mai dernier, et comment il a déclaré à Aoun qu’il serait difficile de former un gouvernement après les élections, à moins qu’Aoun ne puisse faire venir un président, un gouvernement de ses partisans.

Et il a ajouté: «Je lui ai dit (Aoun) que vous entamiez des négociations pour former le gouvernement, et vous êtes convaincu que le vide se produit dans la position du président, et vous voulez des ministres dont vous avez confiance dans la position politique et l’obéissance. ” Mikati conclut avec la conviction que « Aoun veut tous les ministres chrétiens au gouvernement ».

Mikati a estimé que « la solution au Liban est d’achever la mise en œuvre de l’accord de Taef et sa bonne mise en œuvre conformément à ses dispositions et à son esprit également, ce qui est loin d’être une obstruction ».