SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Pour cette raison… un responsable américain est à Beyrouth

Un représentant du commandement de l’armée américaine inspecte les mises à jour des systèmes de sécurité frontalière installés dans les régiments frontaliers terrestres et maritimes de l’armée libanaise lors d’une visite qui se termine le 9 juillet.

Et l’armée américaine a déclaré : « Un représentant du Commandement central américain, en coordination avec l’Agence de réduction des menaces du département américain de la Défense, se rend au Liban pour examiner les mises à jour des systèmes de sécurité frontalière qui ont été installés ».

Il a souligné que « cette visite a duré deux semaines et se termine le 9 juillet ».

Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’assistance américaine en cours à l’armée libanaise, qui s’élève à plus de 2 milliards de dollars, et cela depuis 2010.

En juin dernier, les États-Unis ont versé 59 millions de dollars d’indemnisation aux FAL pour les dépenses de sécurité engagées en 2018. Les États-Unis ont également engagé 120 millions de dollars de financement militaire étranger en 2021 pour soutenir les opérations et les capacités des FAL, soit une augmentation de 15 millions de dollars sur l’année passée.

Le commandement de l’armée a annoncé avant-hier que le montant de 120 millions de dollars US correspond à la valeur de l’aide annuelle apportée par le département américain de la Défense à l’armée dans le cadre du soutien logistique, de l’équipement et de l’armement, en plus du montant de 59 millions de dollars américains de factures payées par les autorités américaines au programme de contrôle des frontières, selon « Asharq Al-Awsat ».