SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 June 2022, Wednesday |

Salam: Le blé est disponible…

Aljomhouriyah

Le ministre de l’Economie et du Commerce, Amin Salam, a révélé qu’« il y a un défaut des moulins qui ne distribuent pas comme ils le devraient les quantités de farine qu’ils ont sur le marché, sachant qu’ils sont obligés de les éteindre parce que le blé qu’ils have est subventionné et son prix est payé en totalité sur de l’argent public pour le sécuriser pour les boulangeries dans le but de faire du pain arabe.  »

Dans une interview accordée au journal Nidaa Al-Watan, il a annoncé qu' »une mesure judiciaire sera prise contre les moulins qui ne livrent pas de farine aux boulangeries la semaine prochaine, et des patrouilles ont été lancées sur les moulins pour assurer leurs stocks ».

Quant aux boulangeries, Salam a déclaré : « Elles ne font pas de « court-circuit » à leur tour, car elles obtiennent de la farine subventionnée et ne l’utilisent pas pour le pain arabe, mais plus que cela, elles la vendent dans des sacs comme non subventionnés et enregistrent des bénéfices sans encourir le prix. peine de faire du pain cher pour le fournir aux citoyens, et cette affaire n’est pas Acceptable ».

Salam a affirmé que « l’État libanais a rempli tous ses devoirs et sécurisé les montants, la continuité des importations de blé de l’étranger, l’arrivée des expéditions, l’ouverture des crédits de la Banque du Liban, et le blé entrant sur les marchés et remis au secteur privé », décrivant ce que fait le secteur privé dans ce dossier avec la fraude, la négligence et le monopole décrit.