SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Souaid: S’il y avait eu un président à Baabda les événements de Tayouneh ne se seraient pas produits

L’ancien député Fares Souaid, a confirmé que le Hezbollah « a essayé de créer un équilibre entre les étapes de l’enquête. Il voulait perturber l’enquête sur l’explosion du port.
Peut-être parce que sa responsabilité est claire vis-à-vis de la justice, alors il a fait ce que nous avons vu à Tayouneh.  »

Dans une interview avec le journal Jomhouriyah, Souaid a déclaré que le Hezbollah a considérablement perdu sa crédibilité à Tayouneh.

Il a souligné que le Hezbollah était celui qui a attaqué les quartiers.

Il a déclaré: « Il n’y a pas de président à Baabda. Quiconque veut mettre fin aux transgressions sécuritaires, militaires ou politiques du Hezbollah doit combler le vide à Baabda.

S’il y avait eu un président à Baabda les événements de Tayouneh ne se seraient pas produits, et l’enquête sur la question de l’explosion du port n’aurait pas pris un cours aussi conflictuel.

Il a commenté le discours d’Hassan Nasrallah contre les forces libanaises, affirmant qu’« il a adressé le discours aux forces libanaises, afin que la direction de l’armée l’entende.

Quant à parler des 100000 combattants, c’est un message de Nasrallah aux tables de dialogue de la région qui négocient un réaménagement de la région selon l’équilibre de certaines forces. «