SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

Sources diplomatiques: La mise en œuvre de la Constitution de Taëf avec toutes ses dispositions est le seul moyen de réforme au Liban

Des sources qui suivent le mouvement diplomatique concernant la discussion du dilemme libanais ont déclaré qu' »Les consultations actives qui se déroulent sur plus d’une ligne internationale et régionale ne se limitent pas à la fourniture d’une aide humanitaire d’urgence au peuple libanais.Cependant les sujets de discussion comprend la crise de gouvernance au Liban,qui nécessite un nouveau règlement sous le toit de Taef, selon des équations différentes. »

Les sources ont indiqué,à « Nidaa Al-Watan » qu’ « il existe une conviction internationale que l’entrée de la réforme au Liban est la mise en œuvre de la Constitution de Taëf avec toutes ses dispositions, y compris les dispositions de la décentralisation administrative et la création d’un Sénat. Sur la base de ces deux points, la loi électorale devient une obligation ce qui l’empêche d’être soumise à des précisions. »

Elles ont souligné que « le pari international va dans deux directions: la première est d’amener un changement politique sérieux lors des prochaines élections législatives, et la seconde est de travailler à la naissance d’une autorité fiable capable de mettre en œuvre des réformes sans calculs d’intérêts, tout en maintenant l’interaction internationale avec l’autorité existante basée sur le principe qu’elle constitue la cause de la crise et ne peut être invoquée dans aucun aspect du sauvetage. »

source: Nidaa Al-watan