SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

Une percée gouvernementale bientôt ?

Al-Seyassah (Koweït)
A A A
Imprimer

Entre la hausse du dollar et la montée des infections à cause de Corona, le consensus entre les présidences pour ouvrir la session exceptionnelle de la Chambre des représentants en signant son décret au lieu de la pétition parlementaire est une source d’espoir que ce consensus se retire sur de nombreuses questions en suspens.

Des sources parlementaires ont révélé à Al-Anbaa que l’ordre du jour de la session exceptionnelle sera rempli de projets de loi qui lui seront soumis par les commissions mixtes pour discussion et approbation, y compris les projets de réforme financière qui doivent être approuvés pour être soumis au Fonds monétaire international, en plus de l’approbation du projet de budget général et du décret d’invitation des organes électoraux.

Les sources ont parlé de l’accord des première et deuxième présidences concernant la libération du décret de promotion des officiers de la session de 1994 en échange de la libération du décret des agents forestiers et du décret des journaliers de la Société d’électricité, ce qui pourrait conduire à une nouvelle détente de l’atmosphère tendue entre le Courant patriotique libre et le Mouvement Amal. Les sources n’ont pas caché le rôle principal du Hezbollah dans l’apaisement de cette atmosphère.

Au niveau gouvernemental, d’éminentes sources parlementaires ont confirmé à Al-Seyassah qu’ « il n’y a pas d’indications sérieuses d’une percée gouvernementale, parce que le duo chiite n’a pas changé sa position sur le juge Tarek Bitar, et qu’il insiste toujours sur sa destitution. »