SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 July 2022, Thursday |

1 100 soldats ukrainiens devant la justice russe

Dans un mouvement d’escalade, les enquêteurs russes ont ouvert plus de 1 100 affaires de « crimes contre la paix » commis par le gouvernement ukrainien, ouvrant la voie à ce qui pourrait se transformer en un procès-spectacle de masse de centaines militaires ukrainiens.

Selon le New York Times, les enquêteurs russes avancent maintenant dans des affaires contre des combattants ukrainiens qui faisaient partie des Brigades nationalistes Azov, que le président russe considérait comme «nazisme moderne ».

La commission d’enquête russe, la plus haute instance d’enquête du pays, a déclaré dans un communiqué que des centaines de militaires ukrainiens, dont plus de 200 officiers, avaient déjà été interrogés, parmi lesquels se trouvaient ceux qui avaient été capturés dans l’usine d’Azovstal dans la ville de Marioupol, dans le sud de l’Ukraine.

    la source :
  • Alhurra