SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

10 soldats ont été tués dans une attaque au missile à Alep

Aujourd’hui, vendredi, l’agence officielle syrienne a rapporté qu’une attaque au missile contre un bus militaire à Alep, en Syrie, a tué dix soldats et en a blessé neuf autres, notant que des « terroristes » visaient le bus.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a décrit l’attaque comme la plus meurtrière en deux ans.

SANA a cité une source militaire disant:« Vers 09h30 (06h30 GMT) ce matin, les terroristes ont pris pour cible un bus de nuit militaire avec un missile antiblindé dans la campagne ouest d’Alep », ce qui a conduit à la  » martyre de dix soldats et blessure de neuf autres.

Le directeur de l’Observatoire syrien, Rami Abdel Rahman, a déclaré plus tôt à l’Agence France-Presse que « des factions stationnées dans la campagne occidentale d’Alep » visaient le bus, qui « transportait des hommes armés fidèles à Damas depuis les villes à majorité chiite de Nubl et Zahraa », citant le même nombre de morts.

Il n’était pas clair, selon l’observatoire, l’identité des factions qui ont lancé le missile, sachant que Hay’at Tahrir al-Sham (anciennement al-Nusra) contrôle la zone, où se trouvent également d’autres factions d’opposition.

Selon Abdel Rahman, le nombre de morts est le plus meurtrier à la suite de ciblages par les factions combattantes depuis qu’une trêve est entrée en vigueur dans la région il y a plus de deux ans.

    la source :
  • Des agences