SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

100 personnes sont évacuées de Marioupol…La Croix-Rouge: les civils sont toujours piégés en enfer!

L’évacuation des civils d’Azovstal à Marioupol continue de préoccuper les autorités ukrainiennes et leurs alliés occidentaux, la Grande-Bretagne ayant annoncé qu’elle enverrait des véhicules blindés pour aider les efforts d’évacuation.

Dans ce contexte, le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Ukraine, Osnat Lubrani, a annoncé que l’organisation avait réussi à évacuer environ 101 personnes de l’aciérie Azovstal à Marioupol, ajoutant que la plupart d’entre elles sont arrivées dans la ville de Zaporizhia, où elles reçoivent des aide.

« Grâce à l’opération, 101 hommes, femmes, enfants et personnes âgées ont enfin pu quitter les tranchées sous l’usine d’Azovstal et voir la lumière du jour après deux mois », a déclaré Lubrani.

Le Comité international de la Croix-Rouge, également impliqué dans l’évacuation, a publié une déclaration parallèle indiquant qu’une centaine de personnes de la zone de l’usine de Marioupol étaient arrivées à Zaporijia mardi, ajoutant que certaines d’entre elles avaient été blessées.

De plus, Pascal Hundt, chef de la Croix-Rouge en Ukraine, a révélé qu’un nombre inconnu de civils sont toujours piégés dans la ville de Marioupol et ses environs après que le comité a évacué plus de 100 civils de l’usine d’Azovstal.

« Nous espérions que beaucoup plus de personnes pourraient rejoindre la caravane et sortir de l’enfer », a déclaré Hundt aux journalistes à travers l’application Zoom.

Et il a declaré que le CICR continuerait de faire pression pour accéder aux civils restants.

    la source :
  • Reuters