SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

11 tentatives d’immigration clandestine déjouées en Tunisie

Les autorités tunisiennes ont révélé que 11 tentatives d’immigration clandestine avaient été déjouées et que 146 clandestins avaient été arrêtés.

Cela est venu dans des déclarations au porte-parole officiel de l’administration générale de la Garde nationale, le général de brigade Hossam El-Din Al-Jabali, selon le site Internet de la chaîne « Nesma ».

Al-Jabali a déclaré que les unités terrestres et maritimes de la zone maritime de la Garde nationale à Kerkennah, renforcées par la troisième unité marine mobile (le radeau Eagle 03), ont réussi samedi dernier à déjouer 8 opérations de migration irrégulière et à arrêter 94 passants. (dont une personne recherchée dans des affaires de droit public et un autre élément infidèle classé comme dangereux).

Il a expliqué qu’un montant en devises tunisiennes estimé à 11000 dinars et un montant en devises estimé à 150 euros, un bateau marin et deux moteurs marins, ont été saisis.

Et il a indiqué qu’avec l’avis du ministère public, il a autorisé la prise de mesures judiciaires à leur égard.

Sur les côtes de Sousse et de Monastir, la Garde navale a pu déjouer les tentatives de franchissement illégal des frontières maritimes, et arrêté 26 immigrés tunisiens et 26 immigrés de différentes nationalités africaines.

Plus tôt, Reuters a rapporté que les garde-côtes avaient récupéré les corps de trois migrants dont le bateau avait coulé au large de la Tunisie et en avaient sauvé environ 250 autres lors de plusieurs incidents distincts.

« Les garde-côtes ont secouru 240 migrants africains et huit Tunisiens lors de 10 voyages d’immigration clandestine, et récupéré les corps de trois Africains dont le bateau a coulé au large de Sfax », a déclaré le lieutenant-colonel Ali Ayari.

Dans ce contexte, le ministère tunisien de la Défense a annoncé dans un communiqué que l’opération de sauvetage a été menée par une unité de l’armée de la mer au large des côtes de la zone d’Al-Kift du gouvernorat de Médenine à l’extrême sud-est du pays.

    la source :
  • Reuters