SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

20 Houthis, y compris des chefs militaires ont été tués dans des combats avec l’armée yéménite

Le gouvernement yéménite a annoncé le meurtre de 20 Houthis, dont des chefs militaires, lors de combats avec les forces gouvernementales dans les gouvernorats d’Al-Bayda, Marib et Al-Jawf.

Le centre des médias de l’armée a déclaré que ses forces avaient repoussé une attaque des Houthis dans la région de Jadafer dans le gouvernorat d’Al-Jawf et que les avions de guerre de la coalition avaient détruit deux véhicules militaires et tué ceux qui s’y trouvaient.

Il a ajouté que l’armée avait lancé une contre-attaque sur des sites houthis dans le nord-ouest du gouvernorat de Marib, quelques heures après avoir repoussé une attaque houthie sur ses sites, et que les Houthis avaient subi de lourdes pertes.

Dans le gouvernorat d’Al-Bayda, au centre du Yémen, des sources militaires ont indiqué que de violents affrontements ont éclaté dans les districts d’Al-Soma et d’Al-Zaher, après que les Houthis ont repris leur attaque contre les positions de l’armée et des forces de résistance locales, dans le but de reprendre les sites pris la semaine dernière.