SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

3 journalistes ont été condamnés en Turquie

Trois journalistes turcs ont perdu un appel contre un verdict rendu contre eux pour « divulgation de secrets d’État » qui les a condamnés à plus de 4 ans de prison.

Les trois journalistes ont annoncé sur Twitter qu’ils retourneraient en prison après avoir perdu l’appel contre leur incarcération.

« Je retournerai en prison parce que j’ai décrit ceux qui sont morts pour leur pays comme des martyrs », a déclaré Murat Ağıril, l’un des journalistes condamnés, dans un tweet.

« Ceux qui ne peuvent pas nier ce que j’ai écrit pensent qu’ils peuvent me faire taire à travers l’ombre », a-t-il ajouté.

La décision a été rendue en 2020 après la publication d’un rapport sur le meurtre d’un membre du renseignement turc en Libye, où Ankara fournissait un soutien militaire au gouvernement libyen reconnu par les Nations unies.

Outre Ağıril, un tribunal d’Istanbul a condamné les journalistes Aydin Caesar et Ferhat Celik à quatre ans et huit mois pour « violation de la loi de l’agence de renseignement turque ».

Le tribunal a également condamné Barış Pehlivan, rédacteur en chef d’Oda TV, et la journaliste Hulya Kilinch, à trois ans et neuf mois de prison pour les mêmes chefs d’accusation.

La Turquie se classait 153e sur 180 pays en 2021, selon l’indice de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières.