SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

3 personnes ont été tuées et plus de 80 autres blessées lors des manifestations qui ont éclaté au Soudan

3 personnes ont été tuées et des dizaines ont été blessées lors des manifestations qui ont éclaté aujourd’hui dans les gouvernorats soudanais, selon le Comité central des médecins du Soudan.

Des sources médicales ont confirmé qu’au moins 80 personnes ont été blessées lors de leur participation aux manifestations rejetant les décisions de l’armée de dissoudre le Conseil de souveraineté transitoire et le Conseil des ministres, de déclarer l’état d’urgence dans le pays et de démettre les gouverneurs des États.

L’Association des professionnels soudanais avait appelé les citoyens à « sortir dans les rues, à les fermer avec des barricades, à propager la résistance pacifique, la grève politique et la désobéissance civile globale ».

Par ailleurs, le bureau du Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, a annoncé que le Premier ministre et son épouse ont été enlevés à l’aube aujourd’hui, lundi, de leur résidence à Khartoum, et qu’ils ont été emmenés vers une destination inconnue par une force militaire.

Selon les médias, les forces militaires ont arrêté 4 ministres du gouvernement et le membre civil du Conseil de souveraineté, Mohamed al-Faki Suleiman.

Parmi les ministres arrêtés figurent le ministre des Affaires du Conseil des ministres, Khaled Omar, le ministre de l’information, Hamza Balloul, et le ministre de l’industrie, Ibrahim al-Sheikh.