SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

40 000 personnes déplacées de Mariupol vers les régions russes

Environ 40 000 civils ont été transférés par la force en Russie ou dans les zones contrôlées par la Russie en Ukraine, a déclaré lundi Vadim Boychenko, le maire de la ville ukrainienne assiégée de Mariupol.

« Malheureusement, je dois annoncer qu’à ce jour, ils sont en train d’expulser par la force (les résidents) », a déclaré Boychenko à la télévision ukrainienne. « Nous avons vérifié grâce au registre municipal qu’ils ont déjà expulsé plus de 40 000 personnes ».

Reuters n’a pas pu vérifier ces informations de manière indépendante.

Un porte-parole du ministère ukrainien de la Défense a déclaré lundi que la situation dans la ville portuaire de Mariupol, au sud-est du pays, était « très difficile », mais que les forces russes n’avaient pas encore totalement pris le contrôle de la ville.

Lors d’une conférence de presse, le porte-parole Oleksandr Motozyanek a déclaré que les bombardements par les avions de guerre russes avaient récemment augmenté de plus de 50 % et que les forces russes avaient commencé à cibler de plus en plus les infrastructures ukrainiennes.

La bataille de Mariupol

Le Premier ministre ukrainien Denis Shmyal a déclaré que les troupes dans la ville dévastée de Mariupol continuaient à se battre dimanche, malgré la demande de la Russie de se rendre.

« La ville n’est pas encore tombée », a-t-il déclaré à l’émission This Week sur ABC, ajoutant que les soldats ukrainiens continuaient à contrôler certaines parties de la ville du sud-est.

    la source :
  • Reuters