SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

5 soldats turcs ont été tués lors d’une série d’opérations des Forces démocratiques syriennes dans la campagne d’Alep

Les « Forces de libération d’Afrin » ont annoncé avoir tué 5 soldats turcs et 3 hommes armés fidèles à Ankara dans une série d’opérations des Forces démocratiques syriennes dans la campagne nord d’Alep.

Selon un communiqué des « Forces de libération d’Afrin », samedi, ses frappes sont intervenues après que les forces turques et les milices qui leur sont loyales ont intensifié leurs attaques dans la région.

Le 14 août, un homme armé a été tué dans la ville de Marea lors d’une opération de sniper, puis un autre homme armé est tombé et trois autres ont été blessés lors d’une opération dans le village de Kaljibrin à Azaz, selon le communiqué.

Puis, le 15 août, les Forces de libération kurdes d’Afrin ont mené une opération à l’arme lourde contre une base de l’armée turque dans le village de Kafr Khosha à Azaz.

Le jour suivant, un tireur a été tué et une moto a été détruite à Alamieh contre les combattants du district de Janders.

Puis, le 19 de ce mois, un véhicule transportant des soldats turcs a été pris pour cible dans le village de Kobleh à Afrin.

Après l’opération, les forces ont pris pour cible un autre véhicule qui se dirigeait vers la récupération des morts et des blessés de l’armée turque. Le véhicule a également été détruit.

Au total, 5 soldats turcs et 3 combattants ont été tués dans ces opérations, mais le nombre de blessés n’a pas été déterminé.

Aujourd’hui, samedi, les villages de la campagne syrienne de Tal Tamr ont été bombardés par les forces turques et leurs factions loyales.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a établi un lien entre le bombardement turc de la campagne de Tal Tamr à Al-Hasakah et le meurtre récent d’un soldat turc.

L’Observatoire syrien a enregistré que le bilan de la prise pour cible d’une marche turque du siège du Bureau des relations militaires du Conseil militaire de Tal Tamr, affilié aux Forces démocratiques syriennes, s’est élevé à 9 morts, dont une dirigeante, et que plus de 10 autres personnes ont été blessées.