SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

72 Palestiniens ont été blessés lors d’affrontements avec les forces israéliennes à Jérusalem

Les affrontements entre Palestiniens et forces israéliennes se sont renouvelés à Jérusalem-Est, faisant plus de 70 blessés et des dizaines d’arrestations.

Les affrontements ont eu lieu lors des funérailles d’un jeune homme décédé des suites de blessures subies à la suite d’affrontements dans les cours de la mosquée Al-Aqsa au cours de la troisième semaine du ramadan.

Le Croissant-Rouge palestinien a indiqué que la plupart des blessés avaient été soignés sur le terrain et que 13 blessés avaient été transférés à l’hôpital pour y être soignés, dont deux aux yeux.

Des centaines de Jérusalemites avaient participé aux funérailles de Walid al-Sharif, 23 ans, dont le corps a été remis à ses proches par les autorités israéliennes lundi soir. Après que sa mort a été annoncée samedi dernier d’une balle métallique blessée au crâne, le 22 avril dernier.

Les forces israéliennes ont pris d’assaut le cimetière moudjahidine de la rue Salah al-Din, situé à quelques centaines de mètres des murs de la vieille ville de Jérusalem, ont battu les participants au cortège funèbre et ont tiré des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes.

Des jeunes Palestiniens ont fait face à des attaques israéliennes en lançant des pierres et en tirant des feux d’artifice sur les forces israéliennes. Des zones distinctes à Jérusalem-Est, la vieille ville et la rue Salah El-Din ont été le théâtre de violents affrontements entre les habitants de Jérusalem et la police israélienne, et cette dernière a arrêté des dizaines de jeunes hommes, et plusieurs policiers israéliens ont été blessés.

Les personnes en deuil ont exécuté la prière funéraire pour le corps du jeune Walid Al-Sharif, un résident de Beit Hanina à Jérusalem, dans la mosquée Al-Aqsa, avant ses funérailles.