SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

93 milliards de dollars pour aider les pays les plus pauvres

L’Association internationale de développement (IDA) a obtenu un financement record de 93 milliards de dollars pour aider les pays les plus pauvres.

La Banque mondiale a déclaré que l’Association internationale de développement, son organe chargé d’aider les pays les plus pauvres, a obtenu ce financement pour aider ces pays à faire face aux répercussions de la pandémie de Covid-19 et à stimuler la croissance économique.

Aussi, la banque a indiqué dans un communiqué qu’il s’agit de la plus importante « reconstitution » jamais effectuée des ressources de l’Association internationale de développement, qui apporte un soutien financier à 74 pays, dont la majorité se trouve en Afrique.

« L’engagement généreux de nos partenaires aujourd’hui est une étape essentielle pour soutenir les pays pauvres dans leurs efforts pour se remettre de la crise du COVID-19 », a déclaré le président de la Banque mondiale, David Malpass, dans le communiqué.

Et cette institution est financée principalement par les contributions des pays membres de la Banque. Les donateurs se réunissent une fois tous les trois ans pour reconstituer leurs ressources.

Il convient de noter que l’Association internationale de développement fait partie du « Groupe de la Banque mondiale » chargé d’aider les pays les plus pauvres du monde en accordant des prêts et des subventions pour des programmes visant à promouvoir la croissance économique, à réduire les inégalités et à améliorer les conditions de vie dans ces pays.

En effet, la reconstitution des ressources annoncée par la banque mercredi couvrira les besoins de l’institution pour la période allant jusqu’à juillet 2022.

Le 19e cycle de financement de la fondation a débuté en juillet 2020, soit un an plus tôt que prévu, compte tenu de la crise actuelle.