SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

À cause des dettes extérieures… une deuxième pandémie qui afflige l’Iran

Les données officielles ont révélé que les dettes extérieures de l’Iran s’élevaient à 10 milliards de dollars, avec des dettes différées calculées, selon l’agence de presse iranienne « ISNA ».

Selon les rapports, la dette extérieure de l’Iran s’élevait à 8,7 milliards de dollars au milieu de l’année dernière, et avec les dettes différées, les dettes s’élevaient à 10 milliards de dollars.

L’agence de presse iranienne « ISNA » a indiqué que la dette extérieure de l’Iran comprend les facilités et les prêts reçus à l’étranger, ainsi que les obligations de l’Iran envers les organisations et institutions internationales telles que la Banque mondiale.

Un rapport précédent indiquait que la dette extérieure de l’Iran au premier trimestre de l’exercice budgétaire du 20 juin 2021 avait diminué de 4,35 % sur une base trimestrielle pour atteindre 8,744 milliards de dollars.

Au cours du trimestre se terminant le 20 mars 2021, la dette extérieure de l’Iran s’élevait à 9,412 milliards de dollars.

L’année dernière, le gouvernement iranien a fait face à un important déficit budgétaire dans lequel il prévoyait de vendre 1,5 million de barils de pétrole par jour, mais il n’a pas été en mesure d’exporter ne serait-ce que la moitié de ce montant en raison des sanctions américaines.