SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 October 2021, Sunday |

À l’occasion de l’Aïd al-Adha et de l’anniversaire de la « révolution du 23 juillet », Al-Sisi accorde la grâce présidentielle

À l’occasion de l’Aïd al-Adha et de l’anniversaire de la « Révolution du 23 juillet », le président égyptien Abdel Fattah Al-Sisi a publié la résolution n° 298 de 2021, graciant les prisonniers qui remplissent les conditions de la grâce présidentielle.

En avril dernier, Sisi a accordé la grâce présidentielle à plusieurs prisonniers avant le jour de la libération du Sinaï, le 25 avril, et l’Aïd al-Fitr.

Il convient de noter que la grâce présidentielle est habituelle lors d’occasions nationales et religieuses, tandis que selon l’article 155 de la Constitution, le président de la République ne peut accorder la grâce qu’après le prononcé d’un jugement définitif. Cependant, les auteurs de certains crimes ne méritent pas d’être graciés, et ces crimes comprennent le terrorisme de contrebande d’armes, la contrebande de drogues de plus de 10 kilogrammes, le commerce d’héroïne quelle que soit la quantité et les meurtres par vengeance.

Des milliers de prisonniers ont été libérés en Égypte au cours des dernières années dans le cadre d’une grâce présidentielle.

    la source :
  • RT