SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Abdel-Fattah Al-Burhan exclut le parti d’Al-Bashir de tout dialogue politique à l’avenir

Le chef du Conseil de souveraineté soudanaise, le lieutenant-général Abdel Fattah Al-Burhan, a déclaré samedi que le futur dialogue devait inclure toutes les forces politiques, à l’exception du Parti du Congrès national, dirigé par Al-Bashir.

Le chef du Conseil souverain soudanais a ajouté, lors d’une interview à la télévision d’Etat soudanaise, que si des élections ont lieu ou s’il y a un consensus national, l’armée quittera l’arène politique.

Il a poursuivi:« L’armée est prête au dialogue concernant une période de transition en cas de consensus », notant que le document constitutionnel de transition a des problèmes car il exclut certaines forces politiques.

Le chef du Conseil souverain soudanais a souligné que:« nous ne serons pas en désaccord avec les forces civiles si elles sont d’accord entre elles », notant que « personne n’a le droit de discuter de la réforme de l’armée si elle n’a pas de gouvernement élu ».