SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Acceptation de la démission des Ministres de la Défense et de l’Intérieur du Koweït

Le porte-parole du gouvernement koweïtien, Tarek al-Mazram, a annoncé la démission du vice-premier ministre et ministre de la Défense, Cheikh Hamad Jaber al-Ali al-Sabah, du vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Cheikh Ahmed Mansour al-Ahmad al-Sabah.

Mercredi, les deux ministres chargés des portefeuilles de la défense et de l’intérieur ont présenté leur démission au Premier ministre, Cheikh Sabah al-Khalid al-Sabah, en opposition à « l’arbitraire » des membres de l’Assemblée nationale qui ont utilisé l’outil d’interrogation récemment, ont rapporté les médias locaux.

Les législateurs de l’opposition ont intensifié leurs interrogatoires des membres du gouvernement au cours des dernières semaines.

Les interrogatoires parlementaires paralysent habituellement le travail politique et parlementaire au Koweït. Ils durent au moins deux semaines et peuvent se prolonger davantage, alors que le gouvernement cherche à faire passer plusieurs lois sur le statut économique et la réforme fiscale.

« Nous avons juré de préserver les fonds publics et nous avons pris des mesures de réforme, des mesures légales, mais nous ne pouvons pas accomplir dans cette atmosphère comme si ce qui est nécessaire est l’échec, pas l’accomplissement », a déclaré le ministre de la défense cité par le journal al-Qabas mercredi.

Ces développements interviennent en dépit d’un dialogue national approuvé l’année dernière par l’émir du Koweït, le cheikh Nawaf al-Ahmad al-Sabah, qui a débouché sur une réconciliation nationale ayant permis le retour d’un certain nombre d’anciens députés de l’opposition vivant en Turquie pour échapper à leurs peines de prison.