SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Affrontements lors d’une opération militaire israélienne à Naplouse

Hamza Abu Hajar, 27 ans, est en soins intensifs après avoir été abattu par l’armée israélienne alors qu’il tentait de soigner une personne blessée lors de violents affrontements dans la vieille ville de Naplouse (vendredi 30-12-2022), qui comprenaient un échange de coups de feu et des lancers d’engins explosifs improvisés.

La Société de secours médical du gouvernorat de Naplouse, où Abu Hajar est bénévole depuis deux ans, a déclaré que pendant l’opération, les forces d’occupation israéliennes ont tiré « des balles explosives délibérément et directement » sur Abu Hajar alors qu’il tentait de sauver un homme blessé.

Un témoin a déclaré à Reuters, sous couvert d’anonymat, que l’opération militaire avait commencé à huit heures et quart du matin. Le témoin a vu des membres des forces spéciales israéliennes près de la maison d’Ahmed al-Masri, qui, selon Israël, visait à l’arrêter.

Pour atteindre la maison d’al-Masri, surnommé Pharaon à Naplouse alors qu’il n’a que 19 ans et accusé par Israël d’être derrière de nombreuses fusillades de ses soldats, il lui faut monter un étroit escalier en pierre pour atteindre une petite maison à l’intérieur de la vieille ville.

À l’intérieur d’une petite pièce se trouvaient des lits et une armoire, dont le devant était rempli de photos de jeunes armés, dont al-Masri, qui apparaissait sur une photo bien visible tenant un fusil.

« Ce matin, les forces de sécurité ont mené des actions militaires à l’intérieur de la vieille ville de Naplouse pour arrêter Ahmed al-Masri, 19 ans, militant du groupe terroriste Areen al-Aswad, qui était l’une des escortes d’Ibrahim al-Nabulsi, qui a été tué lors d’un affrontement avec les forces de sécurité », ont déclaré les services de sécurité israéliens.

Les forces israéliennes ont tué Nabulsi, 19 ans, un nom important du groupe armé Areen al-Aswad, en août dernier lors d’affrontements après avoir assiégé une maison où il était terré dans la vieille ville de Naplouse.

Les services de sécurité israéliens ont déclaré dans un communiqué qu’al-Masri était « impliqué dans des actes terroristes pendant cette période ».

Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré que le bilan des affrontements qui ont pris d’assaut la vieille ville de Naplouse aujourd’hui est de 35, dont deux à balles réelles.

Un certain nombre d’hommes armés ont été vus tirant avec des fusils automatiques sur des véhicules militaires blindés garés à proximité de la vieille ville, et un certain nombre de jeunes ont jeté des pierres sur les véhicules.

L’opération militaire israélienne à Naplouse intervient un jour après que le nouveau gouvernement israélien dirigé par Benjamin Netanyahu a prêté serment, après avoir obtenu la confiance de la Knesset par 63 voix sur 120.

Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a qualifié le nouveau gouvernement israélien de « plus extrême ».

Les villes de Naplouse et de Djénine ont été le théâtre d’affrontements entre les groupes armés palestiniens et les forces israéliennes au cours des huit derniers mois.

Les statistiques palestiniennes indiquent que cette année a été la plus meurtrière depuis 2015, avec 223 morts en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, y compris des attaquants, des membres de groupes armés et des civils, tandis qu’Israël affirme que 23 Israéliens ont été tués au cours de cette période, y compris des membres des forces de sécurité et des civils.

 

 

    la source :
  • Reuters