SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Agence internationale de l’énergie : l’Europe devrait réduire sa consommation de gaz de 30 % en hiver

L’Europe doit réduire sa consommation de gaz de 30% d’ici la mi-février, si les flux en provenance de Russie s’arrêtent.

Dans ce contexte, Fatih Birol, le directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie, a souligné la nécessité d’une large réduction de la consommation, si Moscou décidait d’arrêter complètement les flux, et a déclaré en réponse à des questions par e-mail, que c’est un scénario auquel les dirigeants doivent se préparer.

Birol a ajouté : « En fonction de son timing ; un arrêt complet des livraisons de gaz russe à l’Europe pourrait conduire à des niveaux de stockage bien inférieurs à la moyenne avant l’hiver, ce qui mettrait l’Union européenne dans une position très vulnérable… Dans les circonstances actuelles, je n’exclus pas une interruption complète des exportations de gaz de la Russie vers l’Europe. »

L’Europe tente d’augmenter ses approvisionnements en gaz pour le stocker avant l’hiver. Cela semble plus difficile, surtout après que Moscou, au début du mois, a réduit de 60 % les flux du gazoduc Nord Stream vers l’Allemagne, ce qu’elle a attribué à des problèmes techniques.Le problème de l’approvisionnement en gaz de l’Union européenne pourrait s’aggraver, si la Russie décide de couper les livraisons de gaz à toute la région dans les semaines à venir.

Bien que les pays de l’Union s’attendent à atteindre un taux de stockage d’environ 90% au début du mois de novembre prochain, si le stockage se poursuit selon les taux actuels ; Cependant, un arrêt complet des approvisionnements de la Russie pourrait réduire ce taux à moins de 75%.

Pour Birol, cela signifie « une augmentation significative des prix du gaz ». Les prix des contrats à terme de référence pour le gaz naturel européen ont plus que triplé depuis la même époque l’année dernière, selon les données de l’InterContinental Index.

Comme l’a dit Birol, l’Europe doit maintenant se concentrer sur la réduction de l’utilisation du gaz dans l’industrie et les ménages pour assurer le stockage d’un maximum de réserves.

L’Allemagne, la plus grande économie d’Europe, cherche des moyens de motiver l’industrie à utiliser moins de gaz naturel.