SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Al-Bourhan dissout les conseils d’administration de toutes les entreprises publiques au Soudan

Le commandant en chef de l’armée soudanaise, Abdel Fattah Al-Bourhan, a décidé de dissoudre tous les conseils d’administration des entreprises gouvernementales et des projets agricoles nationaux, selon ce qu’a annoncé Sudan TV, vendredi, dans une brève.

La télévision d’État n’a pas fourni de détails supplémentaires sur cette décision et ses conséquences.

Cette décision intervient après qu’un projet de loi présenté par les dirigeants de la commission des relations étrangères du Sénat et de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants.

Dans un autre contexte, les manifestants soudanais ont annoncé l’organisation de la « Nuit des barricades », dans le but de bloquer les principales routes de la capitale, Khartoum, et de paralyser le mouvement, en préparation de la désobéissance civile, demain, dimanche.

Et l’Association des professionnels soudanais, a déclaré sur son compte Twitter :  » Les masses du peuple soudanais rejettent et résistent au coup d’État militaire…. En préparation de la désobéissance de masse de dimanche et lundi, nous commençons à barricader les rues principales. »

De plus, les militants des médias sociaux ont partagé des photos de l’installation de barrières dans tout Khartoum.

Jeudi, les États-Unis ont annoncé que le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, s’était entretenu par téléphone avec Al-Bourhan et lui avait demandé de rendre le pouvoir « immédiatement au gouvernement dirigé par des civils. »

Le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, a déclaré dans un communiqué : « Le ministre a exhorté Al-Bourhan à libérer immédiatement toutes les personnalités politiques détenues depuis le 25 octobre, et à reprendre un dialogue qui rétablisse le Premier ministre Abdalla Hamdok dans ses fonctions et rétablisse un gouvernement dirigé par des civils au Soudan. »