SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 July 2022, Thursday |

Al-Eryani accuse l’Iran d’essayer d’inonder le Yémen de drogue

Alors que les efforts internationaux et arabes continuent d’améliorer la situation au Yémen ravagé par la guerre depuis des années, l’Iran continue de torpiller ces efforts, que ce soit en soutenant la milice houthie ou en inondant le pays de drogue.

Le gouvernement yéménite a accusé le régime iranien d’essayer délibérément d’inonder le territoire yéménite de drogue dans le cadre de sa stratégie visant à tuer des Yéménites et à altérer la sécurité et la stabilité du Yémen et de la région.

Cela intervient quelques heures après que les autorités de sécurité de la province orientale de Mahra ont déclaré qu’elles avaient déjoué une tentative de marins iraniens de faire passer de grandes quantités de stupéfiants dangereux au Yémen.

Le ministre yéménite de l’Information, Muammar al-Eryani, a déclaré que le régime iranien n’avait pas seulement fait passer en contrebande des missiles balistiques, des drones, des armes, des munitions, des experts de l’industrie minière et des engins piégés à la milice houthie pour tuer des Yéménites.

Al-Eryani a déclaré aux journalistes mercredi soir que le régime iranien avait tenté d’inonder le territoire yéménite de drogues dans le cadre de sa stratégie visant à tuer des Yéménites et à altérer la sécurité et la stabilité du Yémen et de la région.

Il a noté que le régime iranien continue de s’installer dans la région en établissant une milice sectaire armée pour gérer les guerres par procuration, en perturbant la sécurité et la stabilité de la région, en menaçant les compagnies maritimes, en faisant la contrebande d’armes et de drogues, en profitant du silence international et en fermant les yeux sur ses pratiques terroristes, qui constituent une violation flagrante des lois et conventions internationales.

Le Ministre yéménite de l’information a appelé la communauté internationale, l’ONU et le Conseil de sécurité à condamner les pratiques du régime iranien, à prendre clairement et fermement position contre ses activités terroristes qui compromettent la sécurité et la stabilité de la région et à s’acquitter de ses responsabilités juridiques en mettant fin à diverses activités de contrebande et en promouvant la paix et la sécurité régionales et internationales.