SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Al-Eryani : Les armes envoyées à les Houthis sont un défi iranien flagrant à la volonté de la communauté internationale

Le ministre yéménite de l’information, Mouammar Al-Eryani, a déclaré que la cargaison iranienne d’armes, qui était en route vers les Houthis, avant d’être saisie par la marine américaine, est considérée comme un défi iranien flagrant à la volonté de la communauté internationale.

Al-Eryani a ajouté, dans une série de tweets sur sa page personnelle sur le réseau social « Twitter », que : « L’annonce par la marine américaine de la saisie d’une cargaison de nouvelles armes iraniennes à bord d’un navire en mer d’Arabie qui était en route vers la milice terroriste des Houthis, représente un défi iranien flagrant à la volonté de la communauté internationale, et une extension de l’agression continue contre le Yémen depuis le moment du coup d’État, et ils ont continué à mettre en œuvre son programme destructeur et son projet expansionniste dans la région. »

Et il a expliqué : « Le régime iranien a joué un rôle majeur pour saper les efforts visant à calmer et à ramener la paix au Yémen, et pousser ses outils des Houthis à intensifier le rythme de la guerre sur les fronts de Ma’rib, et la poursuite de l’effusion de sang et de la souffrance humaine des Yéménites, dans le cadre de ses politiques visant à répandre le chaos et le terrorisme, à déstabiliser la sécurité et la stabilité dans la région et à menacer les intérêts internationaux. »

Aussi, le ministre yéménite a indiqué que « la communauté internationale et les membres permanents du Conseil de sécurité sont tenus d’assumer leurs responsabilités et de faire pression sur le régime de Téhéran pour qu’il mette fin à la contrebande d’armes à destination des Houthis, qui constitue une violation des principes de la Charte des Nations unies et des résolutions internationales relatives à la crise yéménite, au premier rang desquelles la résolution 2216, et qu’il œuvre à la classification de la milice en tant que groupe terroriste. »

Auparavant, le commandement central américain avait annoncé que les navires de la cinquième flotte américaine avaient saisi des armes sur un bateau de pêche « d’origine iranienne » dans le nord de la mer d’Oman le 20 décembre.