SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Alors que les bombardements se poursuivent… l’évacuation des Ukrainiens est toujours en suspens

À la lumière des bombardements russes continus dans l’est et dans certaines régions du sud de l’Ukraine, la vice-première ministre ukrainienne Irina Vereshchuk a annoncé aujourd’hui, mardi, que son pays n’était pas en mesure, pour la troisième journée consécutive, de s’entendre avec la Russie pour ouvrir des couloirs humanitaires pour évacuer civils pris au piège dans les villes ukrainiennes.

« Aujourd’hui, 19 avril, il n’y a malheureusement pas de couloirs humanitaires », a écrit Vereshchuk sur Facebook.

Elle a déclaré que des bombardements intenses se poursuivaient dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine, où le président Volodymyr Zelensky a déclaré que la Russie avait lancé une nouvelle offensive.

Les tentatives d’ouvrir des passages sûrs pour que les civils quittent la ville méridionale assiégée de Marioupol ont échoué à plusieurs reprises, chacun blâmant l’autre. La Russie nie avoir pris pour cible des civils.

« Selon Marioupol, ils (les Russes) refusent de fournir un passage aux civils pour qu’ils partent en direction de Berdiansk », a ajouté Vereshchuk.

Elle a expliqué que des « négociations difficiles » sont en cours pour tenter d’organiser l’ouverture de couloirs humanitaires dans la région sud de Kherson et dans la région de Kharkiv à l’est de l’Ukraine.

De son côté, le gouverneur ukrainien de la région de Lougansk, Sergey Gaidai, a déclaré hier que:« l’attaque signalée depuis des semaines a commencé », la qualifiant d’« enfer».

De nombreux pays occidentaux soutenant Kiev ont à plusieurs reprises mis en garde contre la volonté des forces russes de se battre férocement à l’est afin de contrôler la région du Donbass à l’est et de la relier à la Crimée au sud, que Moscou a annexée en 2014.

D’autre part, le ministère russe de la Défense a déclaré mardi que les forces de missiles et d’artillerie avaient bombardé 1 260 cibles en Ukraine la nuit dernière.

Le ministère a ajouté que les forces russes avaient abattu un avion ukrainien MiG-29 dans la région de Donetsk.

    la source :
  • Reuters
  • Sawt Beirut International