SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Ambassadeur de Russie à Washington: l’Amérique est comme un « cowboy » malvoyant

La guerre des mots entre les dirigeants des pays ne s’arrête pas, et depuis le déclenchement de la guerre russo-ukrainienne, la Russie n’a cessé de faire des déclarations anti-américaines, et dans un nouveau chapitre de la guerre des mots entre Moscou et Washington, dans le contexte de l’escalade de la tension entre les deux parties sur le dossier ukrainien, l’ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoly Antonov, a dirigé des critiques sévères de l’administration américaine.

Il a comparé Washington à un « cowboy malvoyant qui tire au hasard sans préciser la cible ».

Il a également souligné que les sanctions unilatérales imposées par les États-Unis à leur encontre et à leurs intérêts d’une part, et les perspectives de reprise de l’économie mondiale, ont déclaré: « L’intransigeance de Washington, qui poursuit la spirale des sanctions, n’est plus surprenante. Les autorités américaines refusent de reconnaître que des mesures unilatérales illégales ne peuvent pas atteindre leurs objectifs déclarés. Au contraire, ils nuisent aux intérêts des États-Unis. en soi », selon l’agence de presse russe TASS.

Il a souligné que ces sanctions ne peuvent pas affecter l’approche et la position de son pays, et qu’il ne sera pas possible de les isoler avec ces restrictions, considérant que le meilleur exemple en est le calendrier chargé des réunions internationales du président russe Vladimir Poutine à Samarcande lors du sommet des membres de l’Organisation de coopération de Shanghai, qui débute vendredi.

Ces commentaires sont intervenus après que le Trésor américain a annoncé jeudi soir, le 15 septembre, qu’il avait imposé de nouvelles sanctions visant plus de 30 entités russes et 40 individus, dans le but d’isoler financièrement Poutine.

Elle a également souligné que cette décision, qui coïncide avec les progrès de l’Ukraine dans la défense de sa liberté, « vise à détériorer davantage la capacité de la Russie à reconstruire son armée et à tenir les auteurs de violences responsables ».

Depuis le début des opérations militaires russes sur le sol ukrainien le 24 février, les pays occidentaux ont imposé des milliers de sanctions sévères à Moscou contre divers secteurs économiques et commerciaux, ainsi que sur des responsables et des politiciens russes et des personnes riches proches du Kremlin.

    la source :
  • Des agences