SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 10 August 2022, Wednesday |

António Guterres accueille le départ du premier navire céréalier d’Ukraine

Lundi, le porte-parole du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré qu’il saluait le départ du premier navire transportant du grain d’Ukraine du port ukrainien d’Odessa vers le Liban, disant qu’il espérait que de nombreux autres navires suivraient.

Le navire battant pavillon de la Sierra Leone, le Razzoni, a quitté Odessa pour les marchés étrangers dans le cadre d’un accord de passage sécurisé, le premier à quitter l’Ukraine depuis l’invasion russe qui a interrompu la navigation à travers la mer Noire il y a cinq mois.

Le navire a été rendu possible après que la Turquie et les Nations Unies ont négocié un accord d’exportation de céréales et d’engrais entre la Russie et l’Ukraine signé le mois dernier.

Le Kremlin a considéré le départ du premier navire transportant des céréales du port ukrainien d’Odessa, dans le cadre d’un accord négocié par la Turquie, comme une nouvelle « très positive ».

Des responsables ukrainiens et turcs ont confirmé que le navire avait quitté le port d’Odessa pour le Liban le lundi 1er août dans le cadre d’un accord de passage sécurisé.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères l’a décrit comme un « jour de soulagement pour le monde », en particulier pour les pays menacés par des crises alimentaires et la famine en raison de l’interruption des expéditions.

En outre, le ministre ukrainien des Infrastructures, Oleksandr Kobrakov, a déclaré : « Le premier navire céréalier depuis l’agression russe a quitté le port… Aujourd’hui, l’Ukraine, avec ses partenaires, franchit une nouvelle étape pour prévenir la faim dans le monde ».

La Russie et l’Ukraine contribuent à environ un tiers des exportations mondiales de céréales. Mais les sanctions occidentales contre la Russie et les combats le long de la côte orientale de l’Ukraine ont empêché la sortie en toute sécurité des navires céréaliers des ports.

L’accord vise à permettre le passage en toute sécurité des cargaisons de céréales à destination et en provenance des ports d’Odessa, Chornomorsk et Bivdnyi.

    la source :
  • Reuters